La Voix de l’Est
Après avoir mené une chaude lutte à son adversaire bloquiste Christian Ouellet, le libéral Denis Paradis a dû admettre la défaite avec le dépouillement des dernières boîtes de scrutin, aux petites heures du matin.
Après avoir mené une chaude lutte à son adversaire bloquiste Christian Ouellet, le libéral Denis Paradis a dû admettre la défaite avec le dépouillement des dernières boîtes de scrutin, aux petites heures du matin.

Denis Paradis «digère»

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Denis Paradis a l'expérience des soirées d'élections. Mais il ne s'habitue pas aux émotions fortes qui les accompagnent. La soirée de mardi n'a pas fait exception à la règle. Après avoir mené une chaude lutte à son adversaire bloquiste Christian Ouellet, il a dû admettre sa défaite avec le dépouillement des dernières boîtes de scrutin, aux petites heures du matin.