La Voix de l’Est

FICG: de belles retrouvailles

Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est
J'ai complètement changé d'avis aux retrouvailles du Festival de la chanson. J'ai rencontré des gens qui avaient des souvenirs à confronter aux miens, mais j'ai surtout partagé le sentiment d'avoir appartenu à une grande époque qui, elle, est encore vivante et pleine d'avenir. Priscilla Lapointe m'a invité à ouvrir avec elle le remarquable spectacle de retrouvailles qu'elle a dirigé sous le chapiteau. Quel bain de jouvence! Quel élixir d'immortalité! Les souvenirs, pour moi, ont repris leur place de pièces de musée. J'en suis ressorti avec la certitude qu'Yves Gagnon n'est pas mort, et que comme lui, j'ai conquis mon petit bout d'éternité à travers ce Festival qui n'a pas fini de faire parler de lui.